La place de la Naturopathie

LA PLACE DE LA NATUROPATHIE

En France la Fédération Française de Naturopathie, (Fenahman), est créé en 1985 et regroupe les principales écoles françaises pour encadrer le niveau de compétence, l’éthique et la déontologie de la profession.
L’OMNES, (Organisation de la Médecine Naturelle et de l’Éducation Sanitaire), association syndicale de la profession, assure la formation continue.

En Europe, à la suite du rapport Collins-Lannoye, la résolution européenne du 29 mai 1997 invite les États membres à considérer avec bienveillance l’intégration des médecines dites non conventionnelles dans les pays membres.

La naturopathie est, aujourd’hui, intégrée dans dix États membres sur quinze, notamment en Allemagne et dans les pays scandinaves, en Grande-Bretagne, plus récemment au Portugal, en Suisse…

L’OMS,  (Organisation mondiale de la santé), considère la Naturopathie comme la 3e médecine traditionnelle.

La médecine intégrative ou les différents corps de métiers de la santé, (Médecin, Acupuncteur, Homéopathe, Naturopathe…), travaillent en complémentarité d’action existe, aujourd’hui, dans douze Etats américains, en Australie, en Nouvelle-Zélande, au Canada britannique, en Inde.

Le naturopathe est un éducateur de santé. Son champ d’action, comme le recommande l’OMS, est la prévention active primaire, passant par l’hygiène et la qualité de vie, le bien-être au sens global, tel que l’entend la définition de la santé de l’OMS.

La naturopathie ne pose pas de diagnostique, ne propose pas de traitement de maladie, ne fait jamais ingérence dans un traitement médical en cours mais vise la prévention, la promotion de la santé et de la qualité de vie.
La Naturopathie ne donne pas droit à un remboursement par la Sécurité Sociale, mais est remboursée par certaines mutuelles.

Les limites de la Naturopathie en France :
Les services et/ou conseils proposés par le praticien dont ce site fait l’objet sont ceux d’un accompagnement naturopathique.
Une visite chez le naturopathe ne remplace en rien une visite chez le médecin. Le naturopathe n’effectue pas de diagnostique, n’intervient pas sur un symptôme, n’établit pas d’ordonnance et ne modifie jamais une prescription médicale. Ce n’est ni son droit, ni son objectif. Les conseils d’hygiène et de qualité de vie ainsi que les compléments alimentaires contenus dans tant dans le programme d’hygiène vitale que dans les fiches associées, ne prétendent à aucun traitement de maladie et ne peuvent donner droit à un remboursement de la part de la sécurité sociale.
Tout conseil naturopatique sous quelque forme que ce soit, notamment mais non limitativement écrit, oral ou publication web, ne se substituent en aucun cas au traitement médical en cours.

Les services et/ou conseils proposés par le praticien dont ce site fait l’objet sont ceux d’un accompagnement naturopathique.

Une visite chez le naturopathe ne remplace en rien une visite chez le médecin. Le naturopathe n’effectue pas de diagnostique, n’intervient pas sur un symptôme, n’établit pas d’ordonnance et ne modifie jamais une prescription médicale.

Ce n’est ni son droit, ni son objectif. Les conseils d’hygiène et de qualité de vie ainsi que les compléments alimentaires contenus dans tant dans le programme d’hygiène vitale que dans les fiches associées, ne prétendent à aucun traitement de maladie et ne peuvent donner droit à un remboursement de la part de la sécurité sociale.

Tout conseil naturopatique sous quelque forme que ce soit, notamment mais non limitativement écrit, oral ou publication web, ne se substituent en aucun cas au traitement médical en cours.

Laisser un commentaire