Iridologie

« L’œil n’est pas seulement le miroir de l’âme, il est aussi le miroir du corps. »

Ignaszt Von Peczely

L’iridologie

ou observation de l’iris, remonte à la haute antiquité. En Mésopotamie, Chaldée, Egypte, Grèce, Inde et Chine elle était réservée aux princes et aux dignitaires.

Réintroduite en occident par Ignast von Peczely, Médecin Hongrois, vers 1880, l’iridologie fait, aujourd’hui, partie du bilan de vitalité naturopathique et est pratiquée couramment en Allemagne, au Royaume Uni, au Canada, en Australie, en Nouvelle Zélande et en Afrique du Sud.

Outil de bilan de vitalité et non de diagnostic médical, l’observation, de l’iris, offre un accès à la vascularité du corps et l’observation de la tonicité de la trame, des pigmentations, des dépigmentations, du relief de l’iris, de la réactivité et la forme pupillaire, peuvent renseigner sur le potentiel héréditaire, la capacité adaptative, les surcharges toxiniques, les fragilités ou forces, les prédispositions innées ou acquises de chacun.

Laisser un commentaire